Comment aborder un chiot ou chien?

Comment aborder un chiot ou chien?

Comment aborder un chiot ou chien dans la rue ou dans toutes les circonstances. Le chien vit à nos côtés depuis plus de 20 000 ans. C’est le premier animal domestiqué par l’homme. Nous pensons donc que ce dernier décrypte naturellement nos intentions et notre psychologie. Bien des morsures sont dues à ce malentendu. Les codes sociaux des chiens sont différents de ceux des humains. Ils sont même souvent à l’opposé des nôtres.

Un bon chien de famille est donc « bilingue » . Il connaît les codes canins qui lui permettent d’interagir, sans conflit, avec ses congénères et maîtrise, sans s’effrayer, notre façon d’entrer en contact avec un animal ou un humain. L’éducation d’un chien est un long processus et l’investissement du maître est la clé pour obtenir un chien équilibré.

Étant donné notre manque de disponibilité et de formation, due à une vie souvent trépidante, les chiens bilingues ne sont pas la norme. La plupart des chiens ont peu de contacts avec leurs congénères. Ils ne savent donc pas toujours interagir paisiblement avec eux. Ils sortent rarement de leur domicile lorsqu’ils disposent d’un jardin et ne fréquentent pas forcement d’enfants au jour le jour. Leur faculté d’adaptation aux réactions humaines est donc limitée par le manque expériences vécues.

Par définition, nous ne savons rien d’un chien que nous rencontrons pour la première fois. La prudence est donc de mise.

Comment devrions-nous alors caresser un chiot ou chien inconnu et quelle doit être notre approche ?

Je vais tout d’abord vous dire ce qu’il ne faut pas faire.

Les canidés perçoivent le fait de les regarder droit dans les yeux comme une agression ou un acte de domination.

Approcher un chien d’un pas rapide frontalement ou par derrière sans qu’il ait pu vous identifier, relève selon les codes canins de l’attaque et peut provoquer une réaction d’autoprotection. Ce qui signifie qu’il vous montrera son mécontentement en aboyant, grognant ou dans le pire des cas en vous mordant.

Crier, parler fort ou d’une voix aiguë les rend nerveux.

Faire des gestes brusques, agiter les bras en tous sens aura le même effet.

Les caresses ou baisers sur la tête d’un chien ou un chiot sont une marque de domination qu’ils n’accepteront pas forcément d’un étranger.

Prendre leur tête entre vos mains, les enlacer plus ou moins fortement au niveau du cou ou du poitrail représentent des gestes angoissants, surtout pour un chiot, qui peuvent engendrer une réaction violente en retour.

En un mot, nos démonstrations d’affection chaleureuses les insécurisant. Les enfants, qui par définition ont du mal à maîtriser leurs émotions, sont les plus en danger dans ce cas de figure. Il ne faut d’ailleurs jamais les laisser seul avec un chien quel qu’il soit. Faire confiance à un chien, même le sien, est une erreur grave.

Pour aborder un chiot ou un chien, Il faut faire abstraction de notre code de politesse ; ce qui demande un vrai effort. Vos parents vous ont certainement répété cent fois :

« regarde la personne dans les yeux lorsque tu t’adresses à elle. »

ou bien

« ne soit pas timide, embrasse madame…., embrasse monsieur … »

Les canidés trouvent ces comportements grossiers et inadaptés. Ils doivent être réservés à des chiens parfaitement équilibrés que nous connaissons bien et qui connaissent leur place au sein de la hiérarchie familiale.

Si vous désirez caresser un chien que vous ne connaissez pas, commencez par en demander l’autorisation à son propriétaire. Ce dernier est le mieux à même de savoir si son chien répondra favorablement ou non à votre souhait.

Restez à une distance d’un mètre environ du chien.

Parlez-lui calmement, sans le fixer du regard avec un ton de voix chaleureux.

Avancez la main vers son museau sans le toucher. La paume de votre main devra être dirigée vers sa truffe.

Vous verrez alors quels types de signaux l’animal vous envoie : Si ses oreilles sont couchées, que sa queue est relevée ou au contraire entre ses pattes arrière, s’il grogne ou aboie, si ses pupilles se dilatent et que ses yeux deviennent noirs, si son poil s’hérisse, qu’il a un mouvement de recul, vous saurez qu’il faut rester à distance.

Si, au contraire, ses yeux sont clairs et qu’il s’approche de vous, vous pourrez le flatter sur les flancs ou le poitrail, mais jamais sur la tête.

Attention, un chien dont queue bouge n’est pas forcement joyeux.Il peut manifester par ce moyen son anxiété. Focalisez vous plutôt sur d’autres signaux pour vous faire une opinion à son sujet.

Comment apprendre à votre chien les codes canins qui lui permettront d’entrer en contact, sans conflit, avec ses congénères ?

Le parc à chiot n’est pas le meilleur endroit pour enseigner à votre chien les codes de bonne conduite canine. Vous ignorez en effet quel type de chien fréquent cet endroit au moment où vous vous y rendez. Ce pourrait être un chien agressif, qui en attaquant votre animal déclenchera un trouble du comportement qu’il faudra traiter par la suite. De nombreux maîtres me consultent en effet suite à des rixes qui ont durablement marquées leur compagnon, engendrant des réactions de peur ou au contraire un comportement violent face aux autres chiens.

L’idéal serait de mettre votre chiot en présence d’un chien parfaitement équilibré et éduqué, dans un endroit clos. Les professionnels du monde canins sont, en général, à même de vous fournir cette prestation.

Comment saluer le propriétaire d’un chien tenu en laisse lorsque vous en possédez un à vos côtés ?

Il est important de demander au maître si son chien est sociable avant de vous précipiter su lui. S’il répond par l’affirmative, approchez vous avec votre compagnon à une distance de sécurité permettant de garder un contrôle total sur votre chien en cas de début de conflit. Ensuite reculez. C’est alors à l’autre maître de faire la même chose. Si les chiens ne manifestent aucune agressivité l’un envers l’autre, vous pourrez vous donner rendez vous le lendemain.

Attention au chien lors des promenades

La vidéo de dressage gratuite mis en ligne par notre éducateur canin, vous explique quelles attitudes à adopter avec votre chien pendant les promenades.

Le chien est rarement sociable dans l’absolu. Certains individus le dérangeront pour des raisons que vous ne comprendrez pas. Il faut donc toujours rester prudent

Comment saluer le propriétaire d’un chien tenu en laisse lorsque vous n’en possédez pas un vous même ?

Tout ce qui a été précédemment expliqué sur la psychologie canine s’applique dans cet exemple. Ne vous jetez pas chaleureusement dans les bras de votre ami en parlant fort et en l’embrassant à moins de très bien connaître l’animal en question. Restez calme et signalez votre présence si vous arrivez par derrière. Laissez le temps au maître de gérer l’attitude de son chien. Votre approche doit être lente. Vous pourrez alors lui dire bonjour sans accorder d’importance au chien dans un premier temps.

Comment caresser un chien attaché et seul dans un espace public ?

N’allez pas déranger un chien seul à l’attache. Il aura naturellement tendance à protéger son territoire. Ne perdez pas votre temps, vous risquez de vous mettre en danger. Vous pourrez éventuellement lui parler et voir sa réaction, mais laissez le tranquille.

Comment entrer dans une propriété privée dans laquelle se trouve un chien en liberté?

A moins de connaitre le propriétaire et donc son chien, ne le faite pas. Aucune des techniques d’approche dont vous aurez pu entendre parler tel que:

« ne lui tournez pas le dos, parlez lui calmement « 

…. ne représente une protection efficace. Si cela était si simple, il n’y aurait pas tant de faits divers concernant les chiens. Chaque animal possède une personnalité qui lui est propre et l’on ne peut pas prévoir ses réactions face à une situation de stress.

Comment former les enfants aux risques de morsures de chien?

Je propose aux écoles primaires un DVD de formation adapté sur ce thème afin de sensibiliser les enfants à la psychologie canine. Cet apprentissage est, à mes yeux, aussi important que de leur apprendre à traverser la route ou à sortir d’un bus en toute sécurité.

Comment choisir un éducateur canin?

De plus en plus de vocations naissent, mais le métier d’éducateur canin devrait être un peu mieux encadré afin d’éviter certaines dérives. Je vous invite à lire le chapitre Encadrement juridique concernant les flous qui entourent cette profession et malheureusement la facilité avec laquelle on peut devenir éducateur canin.

Une fois que vous aurez trouvé le professionnel, vous devrez impérativement lui détailler quels sont vos problèmes dans la relation que vous entretenez avec votre chien. Est-ce pour résoudre un problème de comportement, éduquer ou dresser votre animal ? Si ces termes vous semblent identiques, il n’en est rien. Si vous ne voyez pas quelle est la différence, je vous invite à vous adresser à lui. Il devra bien évidemment vous apporter une réponse claire. Il existe de nombreux matériels canins disponibles à la vente et que les professionnels peuvent vous proposer pour l’éducation de votre chien. Faites très attention et restez vigilant (colliers à pointes, etc.).

S’ajoute à cela un éventail de méthodes éducatives telles que les méthodes positives, le renforcement négatif, mais également des méthodes archaïques. Je vous invite à lire le chapitre sur les colliers dans

Encadrement juridique.

Chaque éducateur canin étant différent, il est important de créer un premier contact. Vous devez vous renseigner sur les prestations proposées, ses compétences théoriques, son parcours, ses diplômes, ses références.

Depuis quand exerce-t-il cette profession ? Le professionnel possède-t-il une structure déclarée ou fait-il seulement du domicile ?

A-t-il une spécialité ? Est-il un compétiteur ou conducteur canin ? Possède-t-il les qualifications pour pouvoir dresser des chiens au mordant ? etc. Bref, il est très important que vous puissiez prendre votre temps. Gardez à l’esprit que c’est l’avenir de votre chien et la qualité de votre relation avec lui qui sont en jeu.

Comment devenir éducateur canin comportementaliste?

Il est de même scandaleux que certaines associations reconnues par l’État, comme la S.C.C., (Société centrale canine), proposent pour la somme d’environ de 273 euros des formations uniquement théoriques sur trois jours, soit 14 heures durant lesquelles le stagiaire ne touchera pas un chien. Ces derniers répondront à un QCM de 30 questions pour ensuite exercer la profession d’éducateur, dresseur de chien, mais aussi de nombreuses autres activités liées aux métiers du chien !

#1 tendances Comment devenir éducateur canin comportementaliste/ éducation chien malinois

Venez nous rejoindre sur mes réseaux:

https://www.youtube.com/user/ricocyno/videos

https://www.instagram.com/eric.tramson/

Qu’est-ce qu’un chien mordeur?

 

1 réflexion au sujet de “Comment aborder un chiot ou chien?”

Laisser un commentaire

close

Réservez mon livre maintenant !