Qu’est-ce qu’un chien sociopathe ?

Qu’est-ce qu’un chien sociopathe ?

La sociopathie

La sociopathie n’est autre qu’un trouble de comportement, le plus souvent rencontré face à un déséquilibre au cadre hiérarchique. Le comportement d’un chien suit des règles imposées d’une hiérarchie qui, dans certains cas, peuvent être altérer par quelques fluctuations.

La sociopathie du chien n’est visible qu’une fois face à la puberté, qu’il soit mâle ou femelle.

La manifestation de la sociopathie

La sociopathie peut se manifester de différentes manières. Dans certains cas, elle se manifeste par le biais des agressions, qui sont généralement limitées à des menaces, de la malpropreté et surtout par des aboiements lorsque le maître est absent et que des destructions sont visibles dans le foyer.

Le chien veut également surveiller et contrôler les faits et gestes de ses maîtres. Ainsi, il veut par exemple le suivre dans la maison ou bien observer son déplacement en se posant sur un endroit précis.

Un chien sociopathe est également un chien qui se croit être le chef d’une meute composée d’humain et d’animaux.

Un chien sociopathe requiert beaucoup d’attentions et de câlins venant de son maître et par la même occasion, peut grogner pour mettre fin à cette séance.

Qu’est-ce qui favorise la sociopathie chez le chien ?

Nombreux sont ceux qui favorisent la sociopathie chez le chien de façon involontaire. En effet, les maîtres de chien favorisent ce trouble comportemental en donnant à leur chien des privilèges dits prérogatives hiérarchiques.

La promotion hiérarchique du chien résulte de deux principaux privilèges dont tout d’abord l’obtention de quoi à manger sur la table des maîtres et ensuite, le choix d’un lieu pour dormir. Il s’agit entre autre de la première étape de l’apparition de la sociopathie chez le chien.

Par ailleurs, l’apparition de ce trouble comportemental peut également survenir suite à un changement dans le système familial comme par exemple le départ d’un membre de la famille, du chef de famille, ou bien même la puberté d’un enfant.

Cependant, il se peut également que ce comportement soit lié à une certaine réaction survenue lors de son jeune âge. En effet, étant jeune, il a compris par exemple à travers ses gestes et de diverses manifestations qu’il pouvait devenir chef.

À cela, il se peut qu’il mordillait et que personne ne le mordait en retour, qu’il recevait pleines d’affections et de bisous ou bien qu’il faisait ce qu’il voulait. Il se peut également qu’en étant chiot, il mangeait en premier, il aboyait s’il le désirait et qu’il dormait sur des endroits tels que les lits ou les fauteuils.

Les droits et responsabilités d’un chien sociopathe

Sachant qu’il s’agit là d’un chef de meute, le chien sociopathe dispose de plusieurs droits, dont notamment le droit à manger à volonté et en premier, le droit au choix les lieux de repos et le droit de manifestations sexuelles. S’ajoute à cela le droit à l’initiative dans les diverses actions de promenades, de jeux, d’aboiements ou bien de contacts et de relations.

Pour ce qui est de ces responsabilités, un chien sociopathe se doit toujours de garder et de maintenir l’ordre social et surtout l’ordre de sa meute. Il se charge également de la surveillance et de la garde de cette dernière.

Quelques points essentiels pour reconnaître un chien sociopathe ?

Beaucoup de signes peuvent vous témoigner que votre chien est sociopathe. À cela, il y a par exemple le fait qu’il ne vous obéit pas et n’en fait qu’à sa tête, qu’il mange le premier et à volonté, et qu’il grogne lorsqu’on touche à sa gamelle.

Un chien sociopathe se couche également là où il veut, a accès au canapé et au lit et a droit à des offrandes pendant vos repas. Par ailleurs, il décide des heures de promenades, tira sur sa laisse et décide du trajet mais ne revient pas au rappel. Il choisit aussi les jeux et choisit le moment lorsqu’il en a envie, gagné au cours de ces jeux et ne rapporte pas.

Ce comportement lui incite à râler parfois quand on le caresse, à être toujours en alerte et à chercher à dominer les autres chiens. Ce chien aboie ainsi quand il le veut et on ne peut pas le calmer. Il pratique aussi des chevauchements sur les humains ou sur d’autres animaux.

Les conséquences de la sociopathie

La sociopathie peut disposer de plusieurs conséquences. Non seulement, cela touche et concerne le chien en lui-même, mais aussi son entourage et la famille qui l’accueille.

Débutant souvent par l’état anxieux du chien, le maître ne se rend pas compte que son chien souffre.

Pour découvrir un chien sociopathe, il est à savoir qu’il vous faudra tenir compte de certains symptômes, qui d’habitude, se manifestent par une nuisance importante, dont notamment la malpropreté et les destructions. Il en est de même pour les risques importants lors des différentes manifestations agressives.

Les sanctions sont par contre néfastes pour le chien car cela aggrave son état anxieux.

Que doit-on faire face à un chien sociopathe ?

Face à un chien sociopathe, il vous faudra consulter rapidement un vétérinaire. Il s’agit du seul expert capable de prendre en charge le comportement de votre chien.

Par ailleurs, si le cas n’est pas encore grave et n’est pas fréquent, et que l’état anxieux du chien se fait rare, une thérapie comportementale peut seulement vous être utile.

Dans le cas où la situation est ancienne, il vous est conseillé d’avoir recours rapidement à un traitement pharmacologique temporaire. Cela dans le but de permettre aux maîtres de suivre et respecter les mesures prescrites et imposées.

Laisser un commentaire

close

Réservez mon livre maintenant !