ELLE RETROUVE SON CHIEN DIX ANS APRES SA DISPARITION

ELLE RETROUVE SON CHIEN DIX ANS APRES SA DISPARITION

Contactée par un refuge de l’Aube il y a un mois, Corine a retrouvé son chien disparu en 2008. Volé dans le jardin de la propriétaire à Marolles, Brutus, un yorkshire de 11 ans, peut aujourd’hui profiter de la douceur de son foyer.
C’est une histoire qui finit bien. Corine a le sourire. Le 28 février dernier, elle a retrouvé Brutus, son yorkshire perdu il y a dix ans. Il avait été volé dans son jardin de Marolles-en-Brie (Val-de-Marne) alors que la propriétaire faisait une sieste. C’était le 14 juillet 2008. À l’époque Brutus n’avait pas deux ans. « Je l’ai cherché pendant des mois et des mois. J’ai contacté tous les vétérinaires d’Ile-de-France, j’envoyais tous les jours plus de 50 courriers, je collais des affiches partout mais rien, pas de chien », explique Corine. Jusqu’au jour où elle reçoit un courrier de la SPA de Saint-Parres-aux-Tertres (Aube) il y a un mois. « J’étais sous le choc, je n’y croyais pas au départ, glisse la comptable, mais j’ai toujours gardé espoir ».

Après 10 ans, Corine va enfin pouvoir rattraper le temps perdu avec son « Brutus ». Des retrouvailles rendues possibles par la puce électronique du yorkshire qui a permis de l’identifier. Quand elle lui parle enfin, le directeur du refuge l’avertit néanmoins que l’animal retrouvé au bord d’une route est « en piteux état ». Malgré tout, la propriétaire le reconnaît tout de suite.

«On l’a battu, traîné sur le dos»
Le petit chien de 11 ans présente aujourd’hui plusieurs séquelles. La mâchoire cassée, il n’a plus de dents, ni de poils sur le dos, sa peau présente des lésions et des croûtes. « Le vétérinaire nous a dit qu’il avait été traîné sur le dos et qu’on l’avait battu », raconte émue Corine. L’animal connaît aussi des problèmes de vessie et de surdité. « C’est compliqué car comme il est très handicapé, je suis tout le temps chez le vétérinaire. Il va devoir se faire opérer, explique-t-elle. C’était déjà un petit chien fragile, très souvent malade. Vu sa vulnérabilité, je pensais qu’il était mort », confie la quinquagénaire, ravie de pouvoir à nouveau le serrer dans ses bras.

Depuis un mois, Corine et Brutus sont inséparables. « Il me colle tout le temps. Il est très attaché à moi », sourit-elle. Dans la maison, Brutus vit maintenant avec deux chiens, un saint-bernard de 9 ans, Elmer, acheté un an après la disparition de Brutus et une chienne yorkshire, Chiva, 11 ans. « Le petit a tout de suite retrouvé ses marques et s’est bien acclimaté avec les autres », rapporte-t-elle. Mais la crainte de perdre à nouveau l’un de ses animaux la hante toujours. « Je fais très attention. J’évite de les sortir le jour du passage des encombrants. J’ai perdu mon chien ce jour-là »

Voir la video http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/video-marolles-elle-retrouve-son-chien-dix-ans-apres-sa-disparition-29-03-2018-7636008.php

Credit texte le parisien

Partager

Commentaires

  1. Ezra Brissett : 13 avril, 2018 à 5:40

    Bonjour, merci pour pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *